Toute l'actu en bref

Les Etats-Unis n'ont pas fait de détails face à l'Argentine pour leur premier match de préparation aux JO. Ils se sont aisément imposés 111-74 vendredi à Las Vegas.

Le "Team USA", même privé des stars LeBron James, Stephen Curry ou James Harden qui font l'impasse sur le rendez-vous de Rio, a pris le large dès le premier quart-temps. Sous l'impulsion de Kevin Durant (23 points) et de Paul George (18 points), les doubles champions olympiques en titre et grands favoris à leur propre succession ont dominé une équipe d'Argentine emmenée par le vétéran des San Antonio Spurs Manu Ginobili (11 points). Carmelo Anthony, qui peut devenir à Rio le premier joueur de l'histoire à remporter trois titres olympiques consécutifs, a inscrit 17 points.

Les Etats-Unis ont signé leur 64e victoire consécutive, leur dernier revers remontant à la demi-finale du Championnat du monde 2006 perdue face à la Grèce (101-95). Cette rencontre avait une saveur particulière pour Paul George qui a retrouvé le maillot des Etats-Unis, deux ans après une grave blessure, précisément à Las Vegas, en préparation de la Coupe du monde 2014. "Je mentirais si je disais que je n'étais pas nerveux avant ce match, mais mes coéquipiers et le staff m'ont mis dans de bonnes conditions", a déclaré l'ailier d'Indiana.

"J'ai réussi, je crois, un bon match, je voulais vraiment qu'on gagne ce match, c'est important en vue des JO, on a bien joué, mais on peut encore beaucoup mieux jouer. Il faut encore qu'on trouve nos repères", a-t-il prévenu. Son équipe va disputer encore quatre matches de préparation avant de s'envoler pour Rio.

sda-ats

 Toute l'actu en bref