Toute l'actu en bref

Les pompiers se battent contre de nombreux incendies au Portugal, dont huit importants.

KEYSTONE/EPA LUSA/MIGUEL PEREIRA DA SILVA

(sda-ats)

Les feux de forêt, qui faisaient rage depuis vendredi dans le nord du Portugal, avaient redoublé de vigueur dimanche soir. Plus de 3000 hommes luttaient contre 160 incendies, dont huit classés comme "importants".

Dans les environs d'Aveiro, trois incendies majeurs étaient combattus par 370 pompiers, cinq avions et un hélicoptère, selon les services de la protection civile.

Dans cette zone, les autorités avaient fait fermer trois autoroutes dans l'après-midi, dont deux avaient pu rouvrir en fin de journée, a appris l'AFP auprès de la Garde nationale républicaine (GNR).

Les médias portugais évoquaient aussi l'évacuation d'un camping et d'un hameau d'une dizaine d'habitants.

La région de Viana do Castelo était quant à elle touchée par deux incendies importants, mobilisant plus de 200 hommes et un hélicoptère.

Premiers feux

En revanche, un feu qui menaçait depuis vendredi Melres et Medas, à moins de 20 kilomètres de Porto, et avait détruit une maison dimanche, était désormais maîtrisé.

Relativement épargné depuis le début de l'été, le Portugal assiste aux premiers feux de forêt de cette ampleur cette année, favorisés par un vent fort et des températures élevées, qui devraient se maintenir en début de semaine, selon l'Institut météorologique portugais (IPMA).

L'essentiel de la moitié nord du Portugal se trouvait pour lundi et mardi en risque "très élevé" à "maximum" d'incendie.

sda-ats

 Toute l'actu en bref