Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dans le commerce de détail, les salaires médians du personnel à la caisse ont reculé entre 2% et 6% selon les régions entre 2010 et 2014 (photo symbolique).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Dans le commerce de détail, la rémunération du personnel de vente a évolué à la baisse ces dernières années. Le salaire brut médian dans la branche est tombé de 4780 francs par mois en 2010 à 4660 francs en 2014, selon l'Union syndicale suisse (USS).

A l'aune du calculateur de salaire en ligne de l'USS (lohnrechner.ch), les salaires médians (bruts et par mois) du personnel à la caisse a reculé entre 2% et 6% selon les régions. C'est ce que démontre une analyse de la faîtière syndicale relayée dimanche par le journal alémanique SonntagsBlick, dont l'ats a obtenu copie.

Pour les cantons de Genève et Vaud, le salaire médian d'un caissier ou caissière de 40 ans, comptabilisant 10 ans de service et au bénéfice d'un apprentissage, s'est péjoré de 4710 francs en 2010 à 4480 francs par mois en 2014. A Zurich, où cette activité est mieux rémunérée qu'ailleurs, il tombe de 5040 à 4930 francs/mois.

C'est en Suisse centrale que l'USS observe la plus forte régression. Le salaire médian s'y est tassé de 4800 francs bruts mensuels en 2010 à 4500 en 2014. Dans le Tessin, en queue de peloton, la rétribution a diminué à 4020 francs par mois, contre encore 4290 quatre ans plus tôt.

Stables chez Migros et Coop

Chez Migros et Coop, où les rapports sont régis par une convention collective de travail (CCT), le niveau des rémunérations est resté stable, précise à l'ats Thomas Zimmermann, porte-parole de l'USS. Parmi de nombreuses autres chaînes, certaines prétendent avoir augmenté les salaires, ce que les données contredisent. "Et ces entreprises-là n'ont pas de CCT", ajoute-t-il.

Les chiffres de l'USS confirment par ailleurs les résultats des contrôles des salaires réalisés dans les cantons. La pression s'est bel et bien accrue, souligne l'association. Et pas seulement dans le commerce du détail.

Ainsi, dans la branche des machines, le salaire médian brut s'est certes étoffé au plan national de 6070 à 6400 francs/mois pour un polymécanicien (expérimenté, diplômé, âgé de 40 ans). Mais dans les cantons de Genève et Vaud en particulier, il a dégringolé de 6930 à 6440 francs, selon le calculateur de l'USS.

ATS