Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Vaudois ont accepté à 55,5% dimanche la LPPPL, une loi en faveur de loyers abordables pour la classe moyenne. (Photo symbolique).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Les Vaudois ont enfin une loi sur le logement. La LPPPL visant à lutter contre la pénurie a été acceptée dimanche par 55,5% des votants.

La nouvelle loi sur la préservation et la promotion du parc locatif (LPPPL) a été adoptée par 108'040 oui, contre 86'635 non. La participation s'est montée à 48,34%.

Issu d'un compromis accepté par quasi toutes les forces politiques, le texte était soutenu par le Conseil d'Etat in corpore. Il propose des outils pour remédier à la crise du logement qui sévit depuis plus de 15 ans dans le canton et auquel le marché n'a pas réussi à répondre.

La loi était combattue via un référendum lancé par les milieux immobiliers, le patronat ainsi que des membres du PLR et de l'UDC. Les opposants dénonçaient une bureaucratie excessive et des atteintes à la propriété, notamment le droit de préemption accordé aux autorités.

ATS