Les votants du PLR sont les seuls à avoir soutenu la RIE III


 Toute l'actu en bref

Le refus le plus net est le fait des votants de gauche (Verts: 91% de non, PS: 86%). Mais les sympathisants du PBD (79%), du PVL (69%), du PDC (59%) et de l'UDC (53%) ont aussi rejeté la RIE III.

Keystone/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Les votants du PLR sont les seuls à avoir soutenu la troisième réforme de l'imposition des entreprises. D'après un sondage réalisé par Tamedia, ils ont été 67% à approuver dimanche la RIE III.

La réforme a été balayée par 59,1% des voix. Le refus le plus net est le fait des votants de gauche (Verts: 91% de "non", PS: 86%). Mais les sympathisants du PBD (79%), du PVL (69%), du PDC (59%) et de l'UDC (53%) ont aussi rejeté cet objet.

Niveau de formation et classe de revenus ont eu une forte influence sur le vote, écrit Tamedia mardi dans un communiqué: 60% des personnes dont le revenu du ménage dépasse 11'000 francs ont approuvé la RIE III, alors que seul un tiers de celles dont le revenu du ménage se situe entre 3000 et 5000 francs ont fait de même.

En outre, les titulaires d'un diplôme universitaire ou d'une haute école spécialisée ont été plus nombreux à accepter la proposition (49%) que les citoyens au bénéfice d'une formation professionnelle (37%).

Quant à la naturalisation facilitée et au fonds routier FORTA, ils ont été majoritairement soutenus dans la plupart des groupes de population, selon le sondage de Tamedia. Celui-ci a été réalisé auprès de 13'437 personnes, entre vendredi et dimanche, sur les sites Internet des médias du groupe (dont 20 minutes, 24 heures, la Tribune de Genève et Le Matin/Le Matin Dimanche). La marge d'erreur est de +/- 2,4%.

ATS

 Toute l'actu en bref