Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Borussia Dortmund s'est qualifié de belle manière pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Les Allemands ont écrasé Benfica Lisbonne 4-0, gommant ainsi la défaite subie à l'aller (0-1).

Un Suisse, en l'occurrence le gardien Roman Bürki, reste donc en lice dans la compétition.

Principal coupable lors du revers à Lisbonne, où il avait manqué trois grosses occasions dont un penalty, Aubameyang s'est pleinement racheté devant son public. L'attaquant gabonais s'est fait l'auteur d'un précieux et superbe triplé (4e/61e/85e), alors que Pulisic (59e) a lui aussi trouvé le chemin des filets.

Curieusement, la réussite précoce d'Aubameyang allait plutôt crisper le Borussia. Les Allemands balbutaient leur jeu en première mi-temps et se brisaient régulièrement sur le dispositif défensif portugais, qui fonctionnait de manière efficace.

Mais le Borussia repartait fort après la pause et mettait davantage de pression sur la défense des visiteurs. Les hommes de Thomas Tuchel parvenaient mieux à verticaliser le jeu, à mettre le feu dans la surface adverse.

La récompense ne tardait pas avec le but crucial du 2-0 subtilement signé par Pulisic. A 18 ans, l'Américain semble promis à un avenir doré. Liverpool ferait d'ailleurs le forcing pour l'attirer sur les bords de la Mersey.

Trois minutes plus tard, Aubameyang enfonçait le clou, sur un service parfait de Schmelzer. Le Gabonais ajoutait même le numéro quatre avant de sortir sous les ovations.

Les Portugais, qui n'ont jamais pu réagir, ont été globalement décevants lors de cette double confrontation. Bürki a d'ailleurs passé une nouvelle soirée bien tranquille, comme déjà lors du match aller.

ATS