Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lara Gut s'est fait voler la vedette par Lindsey Vonn à Garmisch. A peine revenue de blessure, l'Américaine a renoué avec la victoire en devançant la Tessinoise.

Blessée en fin de saison dernière (plateau tibial fracturé), puis à nouveau à la mi-novembre (bras cassé), Lindsey Vonn n'avait repris la compétition que dimanche dernier à Zauchensee avec une 13e place. Une semaine a passé, et la skieuse de Vail est déjà de retour au sommet.

Heureuse comme s'il s'agissait de sa première victoire, émue aux larmes, Lindsey Vonn a réussi un come-back "à l'américaine", aussi spectaculaire que démonstratif. Et cela change évidemment la donne pour la suite de la saison.

La reine la vitesse sera à nouveau la fille à battre ces prochaines semaines, et notamment début février aux championnats du monde de St-Moritz. Elle pourra aussi poursuivre sa chasse au plus prestigieux des records, les 86 victoires d'Ingemar Stenmark en Coupe du monde. Lindsey Vonn, qui n'avait plus gagné depuis février dernier à... Garmisch, en est désormais à 77 succès.

Première victime du retour fulgurant de Lindsey Vonn, Lara Gut a dû se contenter du rôle de dauphine samedi à Garmsich. La Tessinoise n'a toutefois pas grand-chose à se reprocher, elle qui a livré une prestation solide sur l'exigeante piste bavaroise et qui n'a échoué qu'à 15 centièmes de sa grande rivale américaine.

Pour la 40e fois sur un podium en Coupe du monde, Lara Gut aura l'occasion de prendre sa revanche dimanche à Garmisch. Cela sera en super-G dans sa discipline de prédilection, dans laquelle elle avait d'ailleurs raflé la mise l'année dernière en Bavière.

En attendant, Lara Gut a continué de grappiller au classement général, où son retard est passé de 315 à 235 points sur Mikaela Shiffrin, absente ce week-end à Garmisch.

Outre Lara Gut, Fabienne Suter s'est illustrée samedi dans le camp suisse. Elle aussi de retour de blessure - elle avait dû être opérée au ménisque début décembre -, la Schwytzoise s'est classée au 7e rang. De quoi lui redonner confiance pour la suite de la saison, mais aussi décrocher son billet pour les Mondiaux de St-Moritz.

ATS