Berne - Le DFAE s'est dit "préoccupé" par la condamnation du chef de file de la dissidence chinoise Liu Xiaobo, dans une prise de position. Ce militant des droits de l'homme a écopé vendredi de 11 ans de prison, plus d'un an après avoir appelé à la démocratisation de la Chine.
En outre, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) "regrette que les requêtes de diplomates afin d'accéder à l'audience et à la lecture du verdict n'aient pas été acceptées", ont précisé les services de Micheline Calmy-Rey.
M. Liu, 53 ans, un écrivain et ancien professeur d'université qui avait déjà connu la prison après la répression du mouvement démocratique de Tiananmen, est accusé d'"incitation à la subversion du pouvoir de l'Etat". Il s'est également vu priver de ses "droits politiques pendant deux ans", ont indiqué ses avocats.
Il est l'un des auteurs de la "Charte 08", un texte réclamant une Chine démocratique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.