Toute l'actu en bref

Le loup qui a sévi en Appenzell pourrait être le même que celui qui a tué un mouton à Oberuzwil (SG) dans la nuit de dimanche à lundi (photo symbolique).

KEYSTONE/MARCO SCHMIDT

(sda-ats)

Un loup sévit sans doute en Suisse orientale ces derniers jours. Deux moutons ont été retrouvés morts mardi matin à Lutzenberg (AR). Ils pourraient avoir été la proie du canidé qui a sévi 24 heures plus tôt à Oberuzwil (SG), à une quarantaine de kilomètres de là.

Les blessures mortelles constatées sur les deux moutons en terres appenzelloises laissent conclure qu'ils ont été victimes d'un loup, indique mercredi le Service de garde-chasse des Rhodes-Extérieures. Des analyses génétiques sont en cours. Elles livreront leur verdict dans quelques semaines.

Ces tests permettront d'établir si le loup qui a sévi au lieu-dit Wienacht-Tobel, à Lutzenberg, est le même qui avait tué un mouton dans la nuit de dimanche à lundi à Oberuzwil (SG). Le loup aurait ainsi parcouru une quarantaine de kilomètres en une journée.

Au vu de cette longue distance, il n'est pas exclu qu'il s'agisse d'un jeune loup issu de la meute du Calanda (GR/SG), ayant quitté les Préalpes à la recherche d'un nouveau territoire, comme le veut l'instinct. La meute est établie depuis 2012 dans le massif surplombant Coire, à la frontière st-galloise.

En attendant d'en savoir plus, les autorités appenzelloises appellent les propriétaires de moutons et de petits animaux de rente à la prudence. Le canidé pourrait se trouver encore dans la région à l'heure actuelle.

sda-ats

 Toute l'actu en bref