Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le quadricoptère a une portée de 20 kilomètres et se déplace à une vitesse moyenne de 72 km/h (archives).

KEYSTONE/TI-PRESS/PABLO GIANINAZZI

(sda-ats)

La livraison d'échantillons de laboratoire par drones entre dans sa deuxième phase test à Lugano (TI). Les premiers essais réalisés au printemps se sont révélés concluants.

Une centaine de vols ont été effectués entre deux hôpitaux, l'Ospedale Italiano et l'Ospedale Civico. Le transport par drones a fait ses preuves en termes de sécurité, de viabilité pratique et de fiabilité, écrit mercredi la Poste dans un communiqué. De vrais échantillons ou des médicaments requis en urgence vont maintenant être transportés pour la première fois.

L'objectif du projet, mené conjointement par la Poste, le réseau hospitalier EOC et le fabricant de drones Matternet, est d'assurer le transport régulier par drone entre les deux établissements dès l'été prochain.

Le quadricoptère a une portée de 20 kilomètres et se déplace à une vitesse moyenne de 72 km/h. Il est équipé d'un système anti-collision et d'information sur le trafic: le drone envoie un signal visible par les autres aéronefs, et reçoit les signaux d'autres avions ou drones. Il peut ainsi adapter ses trajectoires. En cas de défaillance, un parachute est automatiquement déclenché.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS