Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

McLaren aborde la saison 2017 sous le signe du changement. Les voitures de Woking retrouvent ainsi une livrée principalement orange, comme à leurs débuts dans les années 1960.

Depuis que Ron Dennis a été débarqué de l'équipe, le désir de rupture est net chez McLaren. Le code MP4, qui désignait chaque voiture depuis 1981, a ainsi été abandonné: la monoplace 2017 est nommée MCL32.

Les pilotes des voitures anglaises, motorisées par Honda, seront pilotées par Fernando Alonso et le jeune et prometteur belge Stoffel Vandoorne. Après plusieurs saisons difficiles, McLaren espère se rapprocher des podiums cette année. Leur succès dépendra beaucoup de la performance du moteur japonais, en retrait en 2015 et 2016, mais qui doit maintenant progresser.

McLaren a dévoilé sa nouvelle monoplace lors d'une présentation organisée à Woking, à l'ouest de Londres, où se trouvent son usine et son siège. L'écurie compte saisir l'opportunité des nombreux changements de règlementation pour combler au moins une partie de son retard sur Mercedes notamment.

"Les règles de cette année nous offrent un nouveau départ et une grande chance puisque nous pourrons réaliser des progrès grâce à un ensemble châssis-moteur nettement amélioré, et nous espérons bien réduire l'écart sur nos rivaux", a commenté le directeur sportif Eric Boullier.

Car si McLaren a conquis huit titres mondiaux des constructeurs entre 1974 et 1998, à ajouter à douze titres pilotes de 1974 à 2008, elle n'a plus gagné depuis le Grand Prix du Brésil 2012 et la victoire du Britannique Jenson Button.

Double champion du monde en 2005 et 2006 avec Renault, Fernando Alonso n'est pas parvenu à monter sur le podium d'un GP depuis son arrivée au sein de l'écurie il y a deux ans.

ATS