Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mélanie Meillard a été la meilleure Suissesse des finales d'Aspen. Au lendemain d'une 5e place en slalom, la Valaisanne a pris le 8e rang du géant, survolé par l'Italienne Federica Brignone.

Jamais encore, Mélanie Meillard n'avait enchaîné deux performances d'un tel niveau, et jamais encore elle n'avait été si bien classée dans les deux disciplines techniques. Et alors que beaucoup de skieuses sont à bout de souffle, la "teenager" de 18 ans pète le feu en cette fin d'hiver. De quoi regretter, pour elle, que la saison de Coupe du monde ait pris fin dimanche dans le Colorado.

La skieuse d'Hérémence a en tout cas pris rendez-vous pour la saison prochaine. Outre son rare talent, la Valaisanne d'origine neuchâteloise est dotée d'un sacré caractère, comme elle l'a encore prouvé ce week-end à Aspen. Tant en slalom qu'en géant, elle a aligné deux manches de bonne facture, sans jamais se démonter face à des concurrentes bien plus chevronnées qu'elle.

A l'inverse de Mélanie Meillard, Wendy Holdener a semblé fatiguée à Aspen, elle qui a tant brillé cet hiver. La Schwytzoise s'est contentée du 18e rang de ce géant, au lendemain d'une 6e place en slalom, un résultat en dessous de ses standards de la saison. Troisième Suissesse en lice dimanche, Simone Wild s'est classée 14e.

Premier globe pour Worley

Tout devant, Federica Brignone a fait un malheur en remportant les deux manches, larguant très loin ses dauphines et compatriotes Sofia Goggia (à 1''44) et Marta Bassino (à 1''47). En retrait en début de saison, la Lombarde a terminé l'hiver en fanfare, multipliant les bons résultats. On rappellera, par exemple, qu'elle avait été l'une des grandes animatrices fin février de l'étape de Crans-Montana avec des 1ère, 2e et 5e places.

Quant au globe du géant, il est logiquement revenu à Tessa Worley. La Française a pu se contenter de la 5e place dimanche, tandis que sa dernière rivale pour le trophée, Mikaela Shiffrin, a pris le 6e rang. Cette récompense est largement méritée pour la skieuse du Grand Bornand, elle qui a longtemps tourné autour de ce globe. Avec également deux titres de championne du monde dans la discipline, il ne lui reste plus qu'à gagner les Jeux olympiques pour rejoindre les plus grandes géantistes de l'histoire.

ATS