Toute l'actu en bref

Lewis Hamilton et Nico Rosberg peuvent continuer à courir librement. Mais Mercedes a averti ses deux pilotes: la marque les punira en cas de nouvel accrochage.

Toto Wolff, team principal de Mercedes, s'est réuni à l'usine de Brackley avec Rosberg et Hamilton, quelques jours après l'incident qui a marqué le dernier tour du GP d'Autriche. L'Allemand avait été jugé responsable d'une touchette quand son coéquipier tentait de le dépasser. Hamilton avait fini par gagner, Rosberg terminant 4e avec une voiture endommagée.

Dans un communiqué, l'écurie a indiqué avoir renforcé ses règles en cas de duel interne, incluant notamment des moyens de dissuasion plus importants pour éviter les contacts entre les deux voitures. En dernier ressort, Mercedes se réserve la possibilité de dicter des consignes d'écurie. Mais cela ne serait fait que si l'un des pilotes ne respectait pas les nouvelles règles mises en place.

La firme allemande n'a pas précisé en quoi les éventuelles punitions pourraient consister. Selon la BBC, les deux options seraient une lourde amende, ou une suspension interne pour une course.

Au championnat, après neuf des 21 Grands Prix, Rosberg mène avec onze points d'avance sur Hamilton. Lors des deux saisons précédentes, l'Anglais a été champion du monde devant l'Allemand.

sda-ats

 Toute l'actu en bref