Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Angela Merkel n'a pas mâché ses mots à l'encontre de la Turquie lors de la visite de Shinzo Abe à Hannovre

KEYSTONE/EPA/CARSTEL KOALL

(sda-ats)

Angela Merkel a menacé lundi d'interdire les responsables turcs de venir participer à des réunions électorales pro-Erdogan outre-Rhin. La chancelière allemande réagissait à de nouvelles attaques à son encontre proférées par le président turc Erdogan.

Le gouvernement allemand "se réserve le droit" de "réexaminer les autorisations" données à ce jour à la participation de responsables politiques turcs à des meetings en Allemagne en vue du référendum du 16 avril. Mme Merkel a fait cette déclaration lors d'une conférence de presse à Hanovre au côté du Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Les comparaisons avec les méthodes nazies établies par les dirigeants turcs concernant des mesures prises par le gouvernement allemand doivent cesser, a encore averti la chancelière.

La veille, Recep Tayyip Erdogan, avait accusé Angela Merkel d'"appliquer des méthodes nazies" contre la communauté turque d'Allemagne et contre les responsables turcs désireux de tenir des meetings dans ce pays.

"Merkel, vous appliquez des méthodes nazies ! Contre mes frères qui vivent en Allemagne et contre mes ministres et députés qui se rendent là-bas. Est-ce que cela respecte l'éthique de la politique ? Votre mission n'est pas de soutenir des organisations terroristes, mais d'en extrader les membres", avait lancé M. Erdogan dimanche à Istanbul.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS