Toute l'actu en bref

Il y aura au moins deux "Vaudois" en quart de finale de l'US Open. En attendant peut-être Stan Wawrinka, Gaël Monfils, le citoyen de Trélex, et Jo-Wilfried Tsonga, celui de Gingins, se sont qualifiés.

Très appliqué depuis le début de la quinzaine, Gaël Monfils (no 10) s'est imposé 6-3 6-2 6-3 contre le Chypriote Marco Baghdatis, signant son quatrième succès en trois manches. C'est la huitième fois que le Parisien se qualifie pour les quarts de finale en Grand Chelem, la troisième fois à l'US Open.

La dernière fois qu'il y était parvenu à New York, en 2014, il avait quitté le court avec une montagne de regrets après avoir mené deux manches à rien et bénéficié de deux balles de match face à Roger Federer (succès du Bâlois 4-6 3-6 6-4 7-5 6-2).

Solide performance également de Jo-Wilfried Tsonga (no 9), qui a éjecté le dernier joueur américain du tableau masculin, Jack Sock (no 26). Le Manceau s'est imposé 6-3 6-3 6-7 (7/9) 6-2, pour s'offrir son 14e quart en Grand Chelem, le 3e à New York.

Chez les dames, les premières qualifiées pour les quarts de finale s'appellent Roberta Vinci, Anastasija Sevastova et Caroline Wozniacki. Roberta Vinci (no 7), finaliste l'année dernière après une victoire retentissante contre Serena Williams en demi-finale, a écarté dimanche l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (7-6 6-2).

Elle aussi ancienne finaliste (2009 et 2014), Caroline Wozniacki a confirmé son renouveau. L'ancienne no 1 mondiale danoise, tombée au 74e rang, a sorti l'Américaine Madison Keys (no 8), 6-3 6-4.

Quant à Anastasija Sevastova (WTA 48), elle a continué son parcours de rêve: après avoir éliminé Garbine Muguruza au 2e tour, l'étonnante Lettone a évincé Johanna Konta (no 13). Méconnaissable par rapport à son dernier match contre Belinda Bencic, la Britannique s'est inclinée 6-4 7-5.

sda-ats

 Toute l'actu en bref