Toute l'actu en bref

Andy Murray demeure l'homme à battre à Wimbledon. L'Ecossais, qui a difficilement battu Jo-Wilfried Tsonga (no 12) 7-6 (12/10) 6-1 3-6 4-6 6-1, se mesurera à Tomas Berdych (no 10) en demi-finale.

C'est la 20e fois qu'Andy Murray (no 2) atteint le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem, la septième sur le gazon de Church Road. Le vainqueur de l'édition 2013 de Wimbledon, qui a concédé ses deux premiers sets de la quinzaine dans son quart de finale, partira favori vendredi face à Tomas Berdych: il ne mène que 8-6 dans son face-à-face avec le Tchèque, mais a remporté leurs quatre derniers duels.

Jo-Wilfried Tsonga, qui s'est écroulé dans la deuxième manche après avoir manqué deux balles de set consécutives à 6/4 dans le tie-break, a eu le grand mérite de s'accrocher. Le "puncheur" français s'est pourtant retrouvé au bord du précipice dans le quatrième set: mené 2-4, il a ensuite écarté trois balles de 3-5 sur son service avant de contraindre son adversaire à disputer une cinquième manche. Andy Murray (29 ans) s'est cependant ressaisi dès l'entame du set décisif, signant deux breaks d'affilée pour mener 5-0. La messe était dite.

Sorti en quart de finale à Melbourne comme à Roland-Garros cette année, Tomas Berdych (30 ans) n'avait pour sa part atteint jusqu'ici qu'une seule fois le dernier carré à Wimbledon, en 2010, année où il s'était offert le scalp du tenant du titre Roger Federer en quart de finale avant de se hisser jusqu'en finale (défaite face à Rafael Nadal). Mercredi, il n'a laissé aucune chance au surprenant Français Lucas Pouille (no 32), battu 7-6 (7/4) 6-3 6-2 sur le court no 1.

Le Tchèque, dont les coups frappés à plat sont plus efficaces sur herbe que sur les autres surfaces, n'a concédé qu'un seul break dans cette partie. C'était dans le premier set, alors qu'il menait 2-1. Diminué par des douleurs à une cheville, Lucas Pouille s'est peu à peu "éteint" après la perte du jeu décisif. Cette défaite ne ternira cependant pas son somptueux bilan londonien: il a disputé à 22 ans son premier quart de finale de Grand Chelem, alors qu'il n'avait pas gagné le moindre match sur gazon sur le circuit principal avant ce tournoi.

sda-ats

 Toute l'actu en bref