Toute l'actu en bref

Andy Murray a franchi au pas de course le 1er tour de l'US Open. Le Britannique a dégoûté le Tchèque Lukas Rosol (ATP 81) en 1h52, sur le score sans appel de 6-3 6-2 6-2.

Contrairement à Novak Djokovic la veille, le no 2 mondial n'a pas pas été accroché durant cette partie inaugurale. Ou tout juste durant le premier quart d'heure, le temps de prendre ses marques sur le Arthur Ashe Stadium. Mais pour le reste, l'Ecossais a déroulé. Il a affiché une impressionnante solidité, dans la lignée de son fabuleux été, durant lequel il a déjà triomphé à Wimbledon et aux JO de Rio.

Au 2e tour, Andy Murray affrontera l'Espagnol Marcel Granollers (ATP 45), un adversaire qu'il a battu six fois en sept confrontations. Et au vu de la forme actuelle du Britannique - la forme de sa vie, assure-t-il -, on voit mal comment le Barcelonais pourrait l'inquiéter.

Dans l'autre match de la "night session", Serena Williams a réussi des débuts tout aussi convaincants face à la Russe Ekaterina Makarova (WTA 29), s'imposant 6-3 6-3. L'Américaine a expédié 27 coups gagnants et armé 12 aces pour s'imposer en 1h02 seulement.

De quoi parfaitement lancer sa quête d'un 23e titre en Grand Chelem, un septième à New York. De quoi aussi montrer qu'elle allait défendre bec et ongles sa place de no 1 mondiale, que pourrait lui ravir trois joueuses - Angelique Kerber, Garbine Muguruza et Agnieszka Radwanska - à l'issue de la quinzaine.

Serena Williams n'a pas non plus semblé souffrir de son épaule droite qui a pourri son été, notamment aux JO de Rio où elle a perdu ses titres en simple et en double. Au prochain tour, l'Américaine sera opposée à sa compatriote Vania King (WTA 87).

sda-ats

 Toute l'actu en bref