Murray s'impose à Dubaï


 Toute l'actu en bref

Andy Murray tient son premier trophée de l'année 2017. Le no 1 mondial a cueilli le titre à Dubaï, où il a triomphé pour la première fois en dominant Fernando Verdasco (ATP 35) 6-3 6-2 en finale.

Battu par Novak Djokovic en finale à Doha, sorti par Mischa Zverev dès les 8es de finale de l'Open d'Australie, Andy Murray a enfin fait honneur à son rang en cette saison 2017. Débarrassé rapidement des têtes de série no 2 et 3 du tableau (Stan Wawrinka et Roger Federer), l'Ecossais aura fait le plus dur jeudi en quart de finale avec ces sept balles de match écartées devant Philipp Kohlschreiber.

Samedi, Andy Murray a souffert en tout début de match face au fantasque Fernando Verdasco (33 ans). Il concédait ainsi son service dès le premier jeu du match, pour se retrouver mené 1-3 par le gaucher espagnol. Le double champion olympique en titre se reprenait cependant parfaitement, s'adjugeant cinq jeux d'affilée pour empocher la première manche. Et il dominait plus nettement les débats dans un deuxième set où il lâchait un seul point sur son engagement.

Ce titre est le 45e conquis par Andy Murray depuis ses débuts sur l'ATP Tour. Il lui permet d'accroître son avance sur son dauphin Novak Djokovic au classement technique de l'ATP: sa marge sur le Serbe sera supérieure à 2200 points lundi.

ATS

 Toute l'actu en bref