Toute l'actu en bref

Les navettes autonomes sillonnent le centre de la ville de Sion depuis juin dernier.

KEYSTONE/MANUEL LOPEZ

(sda-ats)

Les premières navettes sans chauffeur ne circulent plus à Sion. CarPostal a interrompu le test jusqu'à nouvel avis à la suite d'un incident mercredi. Ce dernier n'a toutefois fait aucun blessé mais des dégâts matériels.

La navette transportait trois personnes lorsque vers 17h40 elle a heurté la porte arrière du coffre d'une camionnette de livraison garée au centre-ville. Une vitre de la navette s'est brisée et la porte arrière de l'autre véhicule "a été légèrement abîmée", a indiqué CarPostal jeudi dans un communiqué.

Comme lors de chaque déplacement de la navette, un groom se trouvait à bord. Son rôle est d'assurer la sécurité des passagers et des autres usagers de la route. "Il a stoppé la navette après l'impact", a indiqué à l'ats Valérie Gerl, porte-parole de CarPostal.

"Boîtes noires" analysées

Impossible de dire pour l'heure si la collision aurait été évitée si la navette avait été conduite par un chauffeur. "Nous analysons les "boîtes noires" du véhicule qui nous permettront d'en savoir plus", complète Valérie Gerl.

En attendant, le test est interrompu. Les deux navettes autonomes sillonnent le centre de Sion depuis juin 2016. Il s'agit d'une première en Suisse. Le test doit durer jusqu'en octobre 2017.

sda-ats

 Toute l'actu en bref