Oeufs, embryons et bébés roussettes à observer au zoo de Bâle


 Toute l'actu en bref

Les femelles "larguent" leurs oeufs en se frottant au fond des eaux. Les fils en spirale reliés à l'oeuf, d'une longueur de 80 cm, restent alors crochés aux algues ou aux coraux, ce qui ancre ainsi l'oeuf dans les profondeurs sous-marines. A droite sur la photo, un bébé requin ayant déjà éclos.

KEYSTONE/ZOO BASEL/ZOO BASEL (TORBEN WEBER)

(sda-ats)

Les visiteurs du zoo de Bâle peuvent actuellement observer la croissance des embryons de roussettes, des petits requins dans leur oeuf transparent, et leur éclosion. Le processus dure cinq à onze mois, une fois l'oeuf largué par la femelle.

Appelés "bourses de sirènes", les oeufs des roussettes atteignent une longueur de 6 cm. Leur matière est très robuste, semblable à de la corne. Invités mercredi au vivarium du zoo, les médias ont pu observer le développement des embryons de roussettes. La transparence des oeufs permet en effet de voir la formation des yeux ou encore la transformation des branchies, les organes respiratoires.

Des fils en spirale, d'une longueur de 80 cm, sont reliés aux "bourses de sirènes". Leur rôle est de maintenir l'oeuf dans les fonds marins en s'emmêlant autour d'algues ou en restant crochés aux coraux. La femelle les dépose en se frottant aux surfaces subaquatiques. Les bébés roussettes éclosent cinq à onze mois plus tard.

Les roussettes forment une famille de petits requins. Ils atteignent environ 80 cm de longueur en moyenne.

ATS

 Toute l'actu en bref