Pékin - La justice chinoise a confirmé jeudi en appel la peine de 11 ans de prison pour subversion à l'encontre du chef de file de la dissidence Liu Xiaobo, a annoncé un de ses avocats. L'ambassadeur américain à Pékin Jon M. Huntsman a dit que les Etats-Unis étaient "déçus" et appellent à sa libération immédiate.
"La peine a été confirmée", a dit à l'AFP son avocat, Shang Baojun, à l'issue de l'audience à Pékin. Les Etats-Unis se sont dits déçus et ont appelé
Liu Xiaobo, 54 ans, avait été condamné le jour de Noël à 11 ans de prison par un tribunal de Pékin pour "subversion du pouvoir de l'Etat" après avoir été l'un des auteurs de la "Charte 08", un texte réclamant une Chine démocratique. Il avait fait appel de cette condamnation.
Liu Xiaobo, écrivain et ancien professeur d'université, avait déjà connu la prison après la répression du mouvement démocratique de Tiananmen en juin 1989.
Il avait été arrêté en décembre 2008 peu de temps après la publication de la "Charte 08", un texte inspiré de la Charte 77 des dissidents tchécoslovaques des années 1970.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.