Toute l'actu en bref

"Rester calmes, imposer notre jeu et faire moins de fautes que l'adversaire !" Telle est en une phrase la clé du succès de l'équipe de Suisse pour Vladimir Petkovic.

A la veille du grand jour, le coach national a tenu un discours empreint d'un réel optimisme. "On le sait, ce match sera très fort sur le plan émotionnel. Il faut transformer ces émotions en ondes positives. Vivre ce match avec un grand sourire ! Je le répète: nous sommes venus en France pour écrire une page d'histoire. Je veux que le pays, dans dix ou quinze ans, se souvienne que l'équipe de Suisse à l'Euro 2016 était l'équipe d'une grande génération."

Assis ses côtés, le capitaine Stephan Lichtsteiner buvait ces paroles. "Nous avons des ambitions. Il ne faut pas le cacher. Mais attendons de passer ce premier tour avant de les déclarer", explique le Lucernois, heureux de retrouver un stade Bollaert où il avait joué avec Lille en Ligue des Champions.

Stephan Lichtsteiner a dû revenir sur le souvenir mortifiant du huitième de finale de la Coupe du monde 2014 à Sao Paulo, où son ballon perdu de la 118e minute avait provoqué le but de Di Maria. "Oui, j'ai commis une faute ce jour-là, concède-t-il. Mais ce ballon, je le perds tout de même à 50 m de notre but. Depuis deux ans, j'ai travaillé pour devenir un meilleur joueur. Mais je ne peux pas promettre que je ne commettrai pas la moindre erreur lors de cet Euro..."

Les équipes probables (coup d'envoi 15h)

Suisse: Sommer; Lichtsteiner, Schär, Djourou, Rodriguez; Behrami, G. Xhaka, Dzemaili; Shaqiri, Embolo, Mehmedi.

Albanie: Berisha; Hysaj, Cana, Mavraj, Agolli; Roshi, Basha, Kukeli, T. Xhaka, Lenjani; Sadiku.

sda-ats

 Toute l'actu en bref