Toute l'actu en bref

La Bourse de Tokyo a accusé sa plus forte baisse en plus d'un mois lundi (archives).

KEYSTONE/AP/SHIZUO KAMBAYASHI

(sda-ats)

La Bourse de Tokyo a fini en nette baisse lundi sur fond d'inquiétudes quant à la possibilité d'un resserrement monétaire prochain aux Etats-Unis, appréhension qui avait déjà plombé Wall Street vendredi. Le recul des prix du pétrole pèse aussi, selon des courtiers.

L'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 1,73% à 16'672,92 points, en dépit d'une orientation plutôt favorable des monnaies, sur un marché encore peu actif avec seulement 1,6 milliard de titres échangés sur le premier marché. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a perdu 1,54% à 1323,10 points.

L'indice Nikkei, qui venait d'enchaîner deux hausses hebdomadaires de suite, voit son recul depuis le début de l'année s'aggraver à 12,4%.

La baisse de lundi est la plus forte en plus d'un mois dans le sillage du repli de 2% de Wall Street vendredi après un nouvel essai nucléaire nord-coréen et des déclarations d'un responsable de la Réserve fédérale appelant à une hausse rapide des taux d'intérêt.

Ces deux facteurs, qui restent présents dans l'esprit des investisseurs, ont entraîné un renchérissement du yen, devise traditionnellement recherchée en cas d'aversion au risque, et cette évolution a pesé sur les nombreuses valeurs exportatrices de la cote.

Sur le volet des changes, le dollar est remonté à 102,50 yens, un regain de l'ordre de 0,40 yen par rapport à son cours de vendredi à la fermeture de la place tokyoïte, tandis que l'euro gagnait 0,10 yen à 115,30 yens.

sda-ats

 Toute l'actu en bref