Poker au Parlement sur les retraites et les casinos


 Toute l'actu en bref

Tous les regards devraient être braqués cette semaine sur le Conseil national qui reprend le débat sur l'avenir des retraites mardi (archives).

KEYSTONE/LUKAS LEHMANN

(sda-ats)

Le National jouera plusieurs parties de poker cette semaine. Avant de s'enflammer sur les casinos, il brassera les millions de la prévoyance vieillesse mardi.

C'est le dossier le plus attendu de la session de printemps car le Parlement a l'ambition de boucler le 17 mars une réforme des retraites qui concerne tout le monde. Alors que les rentes du 2e pilier devraient baisser, l'octroi éventuel d'un bonus de 70 francs aux nouveaux rentiers AVS est au coeur de la bataille.

La droite du National reste hostile à cette compensation voulue par le Conseil des Etats. Mais la gauche et le centre estiment que c'est la meilleure solution pour convaincre le peuple. Le clair rejet le 12 février d'une réforme de la fiscalité des entreprises accusée de pénaliser la classe moyenne leur a donné des ailes.

La Chambre du peuple jouera également gros mercredi avec la loi sur les jeux d'argent. La population pourra-t-elle continuer à jouer en ligne via des casinos non autorisés en Suisse? Le National pourrait s'opposer au blocage défendu par les sénateurs. Il semble par ailleurs tenté d'exonérer d'impôts tous les gains de loterie et des paris professionnels.

Djihadistes binationaux

En comparaison, le programme d'économies 2017-2019 n'offrira qu'un tour de chauffe aux conseillers nationaux lundi. Le Conseil des Etats se penchera le même jour sur le retrait du passeport suisse aux djihadistes binationaux.

Les dossiers les plus populaires des sénateurs cette semaine sont prévus mercredi avec la prolongation du moratoire sur les OGM et un projet pour soutenir les parents d'enfants très malades ou handicapés.

La Chambre des cantons ne siégera exceptionnellement pas le jeudi. Les spécialistes des retraites veulent étudier ce jour-là les nouvelles propositions du National sur la réforme qui revient au menu du Conseil des Etats mardi 7 mars.

ATS

 Toute l'actu en bref