Toute l'actu en bref

Les journalistes Erdem Gül et Can Dündar (au centre) devant le tribunal avant l'énoncé du verdict.

KEYSTONE/AP Cumhuriyet/CAN EROK

(sda-ats)

Un tribunal d'Istanbul a condamné vendredi deux journalistes d'opposition, Can Dündar et Erdem Gül, à respectivement cinq ans et dix mois et à cinq ans de prison ferme, rapportent les médias turcs. Ce procès était emblématique pour la liberté de la presse en Turquie.

Les deux hommes ont été acquittés pour "espionnage". Mais ils ont été condamnés pour "divulgation de secrets d'Etat" pour avoir révélé que le régime du président Recep Tayyip Erdogan livrait des armes aux groupes djihadistes en Syrie, selon les chaînes de télévision.

"Nous continuerons de faire notre métier de journaliste malgré toutes ces tentatives de nous réduire au silence. Nous sommes obligés de préserver le courage dans notre pays", a déclaré M. Dündar à la presse après l'énoncé du verdict.

Les deux journalistes condamnés ne seront pas placés en détention dans l'immédiat, tant que la cour d'appel ne se sera pas prononcée sur le dossier.

Quelques heures avant ce verdict très attendu, un homme a tiré des coups de feu contre M. Dündar devant les caméras à l'extérieur du palais de justice. Il a blessé légèrement un journaliste de télévision venu couvrir le procès, avant d'être rapidement maîtrisé et arrêté.

sda-ats

 Toute l'actu en bref