Toute l'actu en bref

Si la tempête a baissé d'intensité, l'eau, elle, continue de monter dans certaines zones.

KEYSTONE/AP The Advocate/BRIANNA PACIORKA

(sda-ats)

Au moins 7000 personnes ont été secourues en Louisiane, a affirmé dimanche le gouverneur de cet Etat du sud des Etats-Unis. Des pluies torrentielles ont provoqué d'impressionnantes inondations, qui ne sont "pas finies", a prévenu John Bel Edwards.

Les crues ont aussi durement frappé l'Etat voisin du Mississippi. Trois personnes ont trouvé la mort dans ces torrents d'eau depuis vendredi, toutes dans les environs de Baton Rouge, capitale de la Louisiane, a confirmé dimanche le gouverneur Edwards. Il a ajouté qu'une personne était également portée disparue.

Si la tempête a baissé d'intensité, l'eau, elle, continue de monter dans certaines zones, a-t-il encore assuré, demandant aux riverains de ne pas sortir de chez eux.

Sauvetages spectaculaires

Outre les milliers d'habitants sauvés des eaux, des centaines d'animaux domestiques ont également été secourus. Les télévisions américaines diffusaient dimanche les images spectaculaires d'opérations de sauvetage.

Notamment celles d'une femme, prise au piège dans sa voiture cabriolet qui s'enfonçait dans l'eau. On voit un homme se précipiter sur la voiture, percer la capote du véhicule complètement submergé et extirper la jeune femme, avant de porter secours à son chien resté coincé.

Routes coupées

De nombreuses routes restaient coupées ou totalement inondées dimanche dans le sud de la Louisiane et la police de l'Etat a tweeté des photos d'hélicoptères chargés de packs d'eau destinés à être distribués aux personnes coupées de tout.

L'état d'urgence avait été déclaré dès vendredi en Louisiane. La Météo nationale a émis dimanche des alertes aux crues soudaines s'étalant du Texas, dans le sud, à l'Ohio, dans le nord.

Vague de chaleur au nord-est

Ces inondations interviennent au moment où une grande vague de chaleur doublée d'un très fort taux d'humidité touche une partie des Etats-Unis, notamment sa côte nord-est pendant tout le week-end.

A New York et Philadelphie, cette combinaison devait faire grimper les températures ressenties jusqu'à 43 degrés.

La grande majorité des habitations, bâtiments publics et autres centres commerciaux sont climatisés aux Etats-Unis, mais les autorités ont quand même lancé un appel à la vigilance en particulier pour les personnes vulnérables, enfants, personnes âgées ou malades.

La vague de chaleur s'étend du sud-ouest de l'Ohio à la Virginie-Occidentale et touche aussi la capitale fédérale, Washington, et Boston.

sda-ats

 Toute l'actu en bref