Toute l'actu en bref

La Belgique compte presque 400'000 véhicules concernés, sur environ 11 millions dans le monde, par le scandale des moteurs truqués (archives).

KEYSTONE/EPA DPA/JULIAN STRATENSCHULTE

(sda-ats)

L'organisation belge de défense des consommateurs Test-Achats lance une action collective. Elle exige le "remboursement total" des véhicules du groupe Volkswagen équipés de moteurs diesel truqués vendus en Belgique.

"L'action sera introduite dans les prochains jours devant le tribunal de première instance de Bruxelles", a précisé la porte-parole de Test-Achats, Julie Frère.

"Volkswagen (VW) a trompé les consommateurs pendant des années afin de vendre des voitures qui rejettent nettement plus de NOx (oxyde d'azote, polluant) que promis. Test-Achats estime que les consommateurs abusés doivent être dédommagés", a indiqué l'association dans un communiqué.

Une première dans le pays

Selon elle, la Belgique compte presque 400'000 véhicules concernés, sur environ 11 millions dans le monde, par le scandale des moteurs truqués qui avait éclaté en septembre aux Etats-Unis et plongé Volkswagen dans la pire tempête de son histoire.

Mais ses demandes d'indemnisation auprès de VW en Belgique (groupe D'Ieteren) et en Allemagne (VW AG) sont jusqu'ici restées lettres mortes, le groupe s'étant jusqu'ici borné à promettre de réparer les véhicules à ses frais. VW offrirait une indemnisation aux Etats-Unis et pas en Belgique? "Inacceptable", juge Test-Achats, qui va donc "déposer une requête en réparation collective" contre VW Allemagne et Belgique.

Le recours, "premier d'une telle ampleur en Belgique", est "basé sur l'interdiction de tromperie (...) qui autorise le consommateur à solliciter le remboursement total du prix de vente tout en gardant le véhicule", précise l'organisation.

Le constructeur allemand aux 12 marques (Audi, Seat, Porsche,...) a reconnu en septembre avoir introduit un logiciel destiné à trafiquer des millions de moteurs diesel pour les faire paraître moins émetteurs de NOx qu'ils ne le sont en réalité. Il se débat depuis avec les conséquences financières et juridiques de cette affaire.

sda-ats

 Toute l'actu en bref