Toute l'actu en bref

Les travaux de génie civil, à l'image de ceux réalisés pour le Gothard, ont dopé le secteur de la construction.

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Après avoir stagné en début d'année, le secteur de la construction en Suisse est reparti à la hausse au 2e trimestre 2016. La progression est attribuable avant tout au génie civil.

L'indice publié lundi par Credit Suisse et la Société suisse des entrepreneurs (SSE) a progressé de 5 points, aussi bien en comparaison trimestrielle, qu'annuelle, pour s'établir à 135 points. Les chiffres d'affaires, corrigés des variations saisonnières, attendus pour le 2e trimestre, sont nettement supérieurs au trimestre précédent (+4,2%).

Cette évolution est essentiellement attribuable au génie civil (+6,8%), qui a été fortement soutenu par la hausse de certaines commandes. "Celles-ci ne devraient pas être de même ampleur aux prochains trimestres", précisent Credit Suisse et la SSE.

Le bâtiment a progressé de 1,7%, par rapport au trimestre précédent, grâce au dynamisme de la demande dans la construction de logements locatifs et de nombreuses commandes publiques (par exemple: construction d'hôpitaux). En comparaison annuelle, il enregistre toutefois un recul de 2,2%.

Situation préocupante des régions touristiques

La construction industrielle et commerciale continue de perdre du terrain (-13,4%). Diverses tendances structurelles telles que la numérisation et l'offshoring (délocalisation d'activités) pénalisent la demande sur le long terme. En outre, la situation de la construction dans les régions touristiques, où les répercussions de la loi sur les résidences secondaires se font clairement sentir, reste "très préoccupante".

Le repli conjoncturel de la construction en 2015 se répercute de façon croissante sur la construction spécialisée (-2,6%), qui génère environ deux tiers des emplois de l'activité de construction. Elle devrait donc profiter, avec le décalage habituel, du redressement en cours du bâtiment et du génie civil.

sda-ats

 Toute l'actu en bref