Toute l'actu en bref

Stan Wawrinka a dû se faire violence pour franchir le 2e tour du Masters 1000 à Rome.

Malmené durant un set par le Français Benoît Paire (ATP 21), le Vaudois a toutefois fini par s'en sortir et s'imposer 5-7 6-2 6-1.

Eliminé d'entrée la semaine dernière à Madrid, et pas vraiment brillant lors de ses tournois précédents, Stan Wawrinka est apparu bien nerveux sur la terre battue du Foro Italico. Une nervosité qui lui a d'ailleurs coûté le premier set après un très mauvais jeu de service à 5-5.

Très fâché, râlant sans cesse, le no 4 mondial a même écopé d'un avertissement pour obscénité à 2-1 dans la deuxième manche. Cette décision de l'arbitre de chaise a rendu le Vaudois fou de rage, mais elle a aussi eu le mérite de le relancer. Transformant sa frustration en rage de vaincre, il a remporté les trois points suivants, prenant ainsi le service de son adversaire. Un Benoît Paire qui, à son tour furax, a alors fracassé sa raquette contre sa chaise. Belle ambiance pour ce match entre les deux grands copains du circuit !

Beaucoup plus appliqué après ce jeu mouvementé, Stan Wawrinka a affiché un tout autre visage dans la deuxième partie de cette rencontre. Tout n'a certes pas été parfait, à l'image du faible taux de réussite sur les balles de break (4/16). Mais le joueur de St-Barthélemy a fini par passer l'épaule en prenant le service de son adversaire à 2-1 dans la manche décisive, sur une double faute de son pote avignonnais.

Plus rien ne pouvait alors s'opposer à la victoire de celui qui fut finaliste (2008) et demi-finaliste (2015) à Rome. Et à l'issue d'une fin de match à sens unique, il a pu conclure la partie sur un ace après 1h47 de jeu.

En 8e de finale, Stan Wawrinka affrontera jeudi l'Argentin Juan Monaco, tombeur en trois manches du Sud-Africain Kevin Anderson.

Absent plusieurs mois la saison dernière après une opération au poignet, ce qui explique son actuel 114e rang à l'ATP, Juan Monaco tente un retour au sommet. Avec comme principale réussite le tournoi de Houston, où il avait décroché début avril le 9e titre de sa carrière sur le circuit.

En quatre confrontations jusqu'ici, Stan Wawrinka a toujours battu le joueur de Buenos Aires, ancien no 10 mondial (en 2012). Sa dernière victoire avait été acquise l'an dernier sur cette même terre battue du Foro Italico, où le Vaudois s'était imposé difficilement au 2e tour (4-6 6-3 6-2).

sda-ats

 Toute l'actu en bref