Toute l'actu en bref

"La France joue chez elle, c'est naturel qu'elle soit favorite. Mais le Portugal doit gagner", a expliqué le sélectionneur portugais Fernando Santos à la veille de la finale de l'Euro 2016.

"J'ai toujours dit que le Portugal était candidat au titre, mais qu'à mon avis il y avait trois favoris: le champion d'Europe (l'Espagne), le champion du monde (l'Allemagne) et la France qui joue chez elle", a-t-il déclaré samedi en conférence de presse au Stade de France.

"C'est une sélection très forte et ils jouent chez eux, c'est naturel qu'ils soient considérés comme favori. Mais le fait que le favori gagne, c'est autre chose. Je pense que c'est le Portugal qui doit gagner", a ajouté Fernando Santos.

Interrogé sur la malédiction du Portugal face à la France, qui l'a battu à chaque fois en compétition officielle, Santos a répondu, impassible: "il n'y a jamais eu de Portugal-France en finale, donc cela ne s'applique pas cette fois".

Le sélectionneur a par ailleurs balayé les critiques sur le jeu de son équipe. "Si le Portugal gagne sans le mériter, je vais rentrer très content chez moi", a-t-il souri. "Je veux continuer à entendre que le Portugal ne joue pas bien", s'est amusé le technicien.

A plusieurs reprises, Fernando Santos avait déjà souligné préférer la victoire à un jeu spectaculaire. Le Portugal avait été critiqué notamment au début de la compétition pour ses matches très fermés et ses difficultés à animer le jeu (trois matches nuls au premier tour).

sda-ats

 Toute l'actu en bref