Toute l'actu en bref

Sans démériter, Selina Büchel a été éliminée en demi-finales du 800 m des Jeux. 3e de sa course et 9e en tout en 1'59''35, la St-Galloise a eu le malheur d'être la "première des viennent-ensuite".

Il aurait fallu se classer dans les deux premières pour accrocher la qualification directe, ou réaliser 1'58''87 au moins, le temps de la dernière repêchée, en l'occurrence la championne du monde biélorusse Marina Arzamasova. Cette dernière a eu l'avantage de courir dans la 3e et dernière demi-finale, dans un peloton qui était informé des chronos des deux courses précédentes.

Mais Büchel aurait pu passer l'épaule directement, si elle avait été dans sa meilleure forme. Elle a dû beaucoup jouer des coudes au sein d'une meute" compacte. Elle a porté son effort dans la dernière courbe, sans pouvoir cependant dépasser l'étonnante Polonaise Joanna Jozwik, victorieuse de cette demie en 1'58''93. La deuxième place est revenue, difficilement, à la Canadienne Melissa Bishop (1'59''05), vice-championne du monde.

L'exploit n'a donc pas été réalisé par Büchel, mais la St-Galloise aura eu la satisfaction d'avoir enfin mis le nez à la fenêtre à l'occasion de ces JO, après une saison jusque-là très mitigée. En séries et en demi-finales, elle est descendue pour la première fois de l'année sous les 2', sans cependant s'approcher de son record de Suisse de l'an dernier (1'57''95).

Après une année 2015 fulgurante, marquée par une douzaine de victoires en début de saison et un titre européen en salle, Büchel connaît une période de "consolidation". Elle avait manqué de justesse l'accès à la finale mondiale l'an dernier à Pékin et échoue de justesse à nouveau cette fois aux portes de ce qui aurait constitué pour elle sa première grande finale en plein air.

Le meilleur temps de ces demies a été signé par la Sud-Africaine Caster Semenya, hyperfacile en 1'58''15. Sa victoire, samedi, ne fait guère de doute, même si la Burundaise Francine Niyonsaba et la Kényane Margaret Niyonsaba se tiendront en embuscade.

sda-ats

 Toute l'actu en bref