Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mikaela Shiffrin n'a pas raté son premier rendez-vous avec le public de Squaw Valley. L'Américaine s'est imposée en géant sur la neige californienne, s'offrant son 30e succès en Coupe du monde.

Ce palier, le phénomène de Vail l'a atteint avant même ses 22 ans, qu'elle fêtera lundi. Elle devrait même passer à 31 victoires d'ici là, sachant qu'elle sera l'ultra-favorite du slalom de samedi, toujours à Squaw Valley.

En attendant, Mikaela Shiffrin peut savourer son quatrième succès en géant, une discipline dans laquelle elle a beaucoup progressé cet hiver. L'Américaine s'est toutefois fait peur vendredi, elle qui a coiffé sur le fil Federica Brignone. Une Italienne qui comptait 0''99 de retard après la manche initiale, mais qui est revenue à seulement 0''07 à l'issue du second parcours. Le podium a été complété par la Française Tessa Worley (à 0''86).

Au classement général de la Coupe du monde, Mikaela Shiffrin a fait un pas supplémentaire vers la victoire finale. L'Américaine compte désormais 278 points d'avance sur Ilka Stuhec, éliminée vendredi. Un écart qu'elle devrait encore creuser samedi en slalom, ce qui lui permettrait de quasiment de boucler l'affaire avant même les finales d'Aspen.

Dans la hiérarchie du géant, en revanche, Tessa Worley conserve la main. La Française s'élancera à Aspen avec une marge confortable de 80 points sur Mikaela Shiffrin.

Meilleur résultat pour Wendy Holdener

Pour ce retour du Cirque blanc à Squaw Valley, théâtre des JO en 1960 et d'une unique escale en Coupe du monde en 1969, l'équipe de Suisse ne s'attendait pas à un podium, elle qui est privée de Lara Gut (blessée). Elle a néanmoins vu Wendy Holdener, 13e, réussir le meilleur résultat de sa carrière en géant.

Souvent irrégulière dans la discipline, la Schwytzoise est enfin parvenue à aligner deux bonnes manches. Cela lui a permis de battre son "record" en géant - une 15e place jusqu'ici -, et de faire le plein de confiance avant le slalom de samedi, où elle visera le podium.

De son côté, Simone Wild a pris la 17e place. Un résultat qui laissera des regrets à la Zurichoise, elle qui était très rapide sur le second tracé avant de perdre le rythme, et toute son avance, sur les dernières portes.

Troisième Suissesse en lice, Mélanie Meillard a terminé juste derrière sa coéquipière (18e). La Neuchâtelo-Valaisanne s'est ainsi qualifiée de justesse pour les finales de la semaine prochaine à Aspen, réservées au top 25 en Coupe du monde de chaque discipline.

ATS