Suisse - France: Bencic titularisée


 Toute l'actu en bref

La révolution n'est pas pour demain dans l'équipe de Suisse ! Heinz Günthardt a respecté l'ordre établi depuis trois ans pour défier dès samedi à Genève la France en quart de finale de la Fed Cup.

Le capitaine de l'équipe de Suisse a titularisé Belinda Bencic (WTA 81) comme no 2 en simple aux côtés de sa leader Timea Bacsinszky (WTA 16). A la recherche d'une victoire cette année sur le Circuit et sur le point de perdre sa place dans le top 100 de la WTA, la Saint-Galloise a été préférée à Viktorija Golubic (WTA 63).

"Cela s'est joué au feeling, avoue Heinz Günthardt. Le choix ne s'est pas limité entre Belinda et Viktorija. J'ai le privilège de compter dans mon équipe trois joueuses de haut niveau. Malheureusement, il n'y avait que deux places..."

Le souvenir de Leipzig

Malgré son absence de résultats depuis une année, Belinda Bencic offre, aux yeux du capitaine, davantage de garanties que Viktorija Golubic. Le souvenir de ses exploits de l'an dernier à Leipzig, où elle avait gagné ses deux simples contre Andrea Petkovic et Angelique Kerber ainsi que le double aux côtés de Marina Hingis et la bonne impression qu'elle a laissée à l'entraînement ces dernières heures ont plaidé en sa faveur.

Contrairement à son souhait, Belinda Bencic n'ouvrira pas le bal jeudi. Elle jouera en deuxième face à Kristina Mladenovic (WTA 31), sa meilleure amie sur le Circuit qui vient de remporter dimanche à Saint-Petersbourg le premier titre de sa carrière.

Les deux joueuses ont déjà été opposées cette année, à Perth dans le cadre de la Hopman Cup où la Française l'avait emporté 6-4 2-6 6-3. "Ce match va me servir, explique Belinda Bencic. A Perth, je n'avais pas servi et relancé aussi bien que j'aurais dû le faire sur la fin de match. Mladenovic est une joueuse qui "vit" sur son service et sur sa première frappe."

Un premier match peut-être capital

Il reviendra donc à Timea Bacsinzky de mettre l'équipe de Suisse sur les bons rails. La Vaudoise affrontera à partir de 14h00 Alizé Cornet (WTA 43), contre laquelle elle reste sur trois défaites. Ce match entre deux véritables battantes peut conditionner l'issue de ce quart de finale. Si elle marque le premier point, Timea Bascinszky placera Belinda Bencic dans les meilleures conditions pour son duel face à Mladenovic.

"Alizé Cornet est une joueuse très complète, souligne avec raison la Vaudoise. Je n'oublie pas qu'elle compte trois victoires sur Serena Williams." Timea Bacsinzky sait aussi que la Niçoise a souvent peiné en Fed Cup avec un bilan en simple de trois victoires contre treize défaites. Mais l'une de ces trois victoires fut acquise contre elle justement, il y a trois ans à Paris.

On ignore si Martina Hingis tiendra un véritable rôle sur le court dans ce quart de finale. Le double, qui se jouera après les quatre simples, ne pourrait, en effet, que compter pour du beurre. Mais même si elle ne devait pas disputer une rencontre décisive, l'apport de Martina Hingis dans ce quart de finale n'a pas de prix.

La sérénité de Martina Hingis

Avec son expérience - elle vient de "fêter" les vingt ans du premier de ses cinq titres en simple en Grand Chelem -, la Saint-Galloise est le parfait relais de Heinz Günthardt. Elle aborde cette rencontre avec une très grande sérénité. "La Suisse va gagner dimanche pour deux raisons, explique-t-elle. Nous formons depuis deux ans une véritable équipe. Nous les joueuses, nous avons confiance l'une envers l'autre et nous savons parfaitement ce dont nous sommes capables de produire sur le court."

ATS

 Toute l'actu en bref