Toute l'actu en bref

Malgré une cascade de records nationaux, la natation suisse n'a pas vraiment pu tirer son épingle du jeu lors des premières épreuves dans le bassin olympique de Rio.

La palme du meilleur résultat revient à Jérémy Desplanches, 13e du 400 m 4 nages en 4'15''46, soit 2''44 de mieux que son précédent record de Suisse.

Le Genevois aurait dû nager encore 1''19 plus vite pour entrer en finale (top 8). Mais sa discipline forte, le 200 m 4 nages, reste à venir. L'optimisme est de mise. Le 400 m 4 nages présente la particularité de passer directement des séries à la finale, sans demi-finales.

Maria Ugolkova a été la meneuse du relais 4 x 100 m nage libre. Quatorzièmes en 3'41''02, devant la Pologne et Israël, les Suissesses ont atteint un de leurs objectifs en abaissant (de 0''74) leur tout frais record national. Mais le top 12 envisagé n'a pas été atteint. Pour Ugolkova, la satisfaction l'emporte largement. Première relayeuse, l'ancienne nageuse de Lausanne, passée dans les rangs du SC Uster-Wallisellen, est passée pour la première fois sous les 55'' sur 100 m, battant son record national de 0''32, en 54''75.

"Il y a beaucoup de travail là derrière. Cela paie", s'est-elle réjouie. Ugolkova aura sa discipline forte lundi avec le 200 m 4 nages, puis encore les séries du 100 m libre deux jours plus tard. Pour le relais, elle était accompagnée de Sasha Touretski, Danielle Villars et Noemi Girardet.

Martina van Berkel a correctement entamé sa campagne olympique. Elle a signé le 24e temps des séries du 400 m 4 nages, avec un nouveau record de Suisse (4'45''12), certes bien insuffisant pour se hisser en finale. Mais la Zurichoise attend son heure sur le 200 m papillon.

Sur 100 m brasse, l'Argovien Yannick Käser a été éliminé avec le 24e chrono des séries, en 1'00''71, à un dixième de son record de Suisse.

Danielle Villars a signé le 28e temps sur 100 m papillon en 59''45, elle dont le record se situe sous 59''.

sda-ats

 Toute l'actu en bref