Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Swiss s'attend à un nouveau recul du bénéfice en 2017 en raison du franc fort, des incertitudes géopolitiques et des prix du carburant (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Après une année 2015 record, Swiss International Air Lines a vu ses résultats fléchir l'an dernier. Le bénéfice d'exploitation de la compagnie aérienne à la croix blanche s'est tassé de 5,3% sur un an à 429 millions de francs.

Tandis que l'érosion des prix persiste, les revenus de la compagnie helvétique en mains du groupe allemand Lufthansa s'inscrivent à près de 4,8 milliards de francs. Selon le communiqué, le résultat a stagné par rapport à l'an passé, prenant pour base de comparaison un chiffre d'affaires de 4,84 milliards au lieu des 5,03 milliards publiés à la même période de l'an dernier.

Au seul 4e trimestre, le bénéfice opérationnel avant intérêt et impôts (EBIT) a bondi de 56% d'un exercice à l'autre à 82 millions de francs. Les recettes pour la période ont gagné 5% à 1,23 milliard. Comme déjà annoncé en janvier, Swiss a transporté l'an passé 16,5 millions de voyageurs (+1,3% sur un an).

La pression demeure énorme sur les marges, le franc reste fort et les attentats terroristes en Europe ont mis le transporteur helvétique à l'épreuve. L'exercice écoulé, marqué par un changement à la tête de l'entreprise, aura aussi été celle de l'intégration plus poussée au sein du groupe Lufthansa.

Recul en 2017

Pour Thomas Klühr, qui a repris les commandes en février de l'an passé, "Swiss a connu une année 2016 globalement très positive", estime-t-il dans le communiqué. Pour s'affirmer sur un marché très concurrentiel cette année, la compagnie mise sur l'augmentation des capacités, ses avions plus efficaces et ses gros investissements.

D'ici à fin 2018, la compagnie créera plus de 550 emplois, rappelle-t-elle. Au vu de la vigueur du franc, des incertitudes géopolitiques et de la nouvelle augmentation importante du prix du carburant, Swiss s'attend pour 2017 à un bénéfice d'exploitation en léger recul par rapport à 2016.

ATS