Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Swiss Re affiche une performance à la baisse au terme de son exercice 2016 (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Swiss Re a dégagé une performance en repli l'année dernière. Le bénéfice net du réassureur zurichois s'est inscrit à 3,6 milliards de dollars contre 4,6 milliards de dollars un an plus tôt. Les primes et honoraires encaissés sont en revanche en hausse.

Ils se sont montées à 33,2 milliards de dollars (montant équivalent en francs au cours actuel), soit une progression de 10% sur un an, a indiqué jeudi le groupe. Le ratio combiné, soit le rapport entre les coûts et les dommages d'une part ainsi que les primes d'autre part, s'est nettement péjoré, de 7,8 points de pourcentage, à 94,8%.

Swiss Re estime avoir atteint de bons résultats. Toutes les unités ainsi que des placements à fort rendement ont contribué à cette évolution, estime le groupe. "Nous avons atteint notre objectif et l'avons même dépassé", affirme le patron Christian Mumenthaler cité dans le communiqué.

Dans ce contexte, le conseil d'administration propose une augmentation du dividende à 4,85 francs. Ce montant représente une prime de 5,4% par rapport à 2015. Le groupe poursuit son nouveau programme de rachat d'actions allant jusqu'à un milliard de francs. Les actions acquises seront proposées pour destruction lors de l'assemblée générale des actionnaires le 21 avril.

ATS