Toute l'actu en bref

Les Etats-Unis ont remporté de justesse leur quatrième match des Jeux de Rio. Les Américains ont dominé la Serbie 94-91.

Cela a démarré comme une correction. Les fesses serbes ont rougi lorsqu'après 8'10 de jeu, les joueurs de l'Est étaient menés 27-9. Inarrêtables en attaque, les Etats-Unis ont entamé la partie bien mieux que lors de leurs précédentes rencontres.

Mais les Serbes ne sont pas du genre à se décourager. Au courage et à la fierté, les hommes de Sacha Djordjevic ont repris leurs esprits et le fil du match. Parfaits dans la raquette, les intérieurs Miroslav Raduljica (18 pts) et Nikola Jokic (25 pts) ont ancré le jeu serbe pendant que les Américains redéfinissaient le sens du mot maladresse.

Malheureusement pour les Serbes, Raduljica a dû sortir pour cinq fautes à la 34e. Mais cela n'a pas trop pénalisé les Serbes puisque Jokic a poursuivi sur sa lancée en martyrisant les intérieurs de Team USA. Sous l'impulsion de Kyrie Irving, poulain de Coach K à l'université de Duke et auteur de 15 points, les Etats-Unis ont maintenu leurs adversaires à distance.

Les Serbes ont bénéficié d'une belle occasion d'obtenir une prolongation mais Bogdanovic a manqué son tir à trois points dans les derniers instants de la partie. Après un match difficile face à l'Australie, les Etats-Unis ont une fois de plus peiné à imposer leur force physique face à un adversaire intelligent. Il faudra corriger ça pour la suite du tournoi sous peine d'aller au devant d'une possible déconvenue.

sda-ats

 Toute l'actu en bref