Tiger Woods de retour aux affaires


 Toute l'actu en bref

Après un premier galop d'essai plutôt convaincant début décembre aux Bahamas, Tiger Woods revient aux affaires dans son jardin de Torey Pines dès jeudi à San Diego (Californie).

L'ex no 1 mondial s'est arrêté pendant 15 mois mais vise toujours un seul objectif: la victoire. C'est dans un long message sur son site internet que le "Tiger" s'est manifesté en début d'année, pour ses voeux à ses fans et faire un petit point sur sa situation, à l'aube d'une saison où il rêve d'un 15e titre majeur. "Je travaille dur pour affiner mon jeu en 2017, et mon but est simple: gagner. La victoire vient d'elle-même", a lancé le golfeur le plus célèbre de la planète, qui n'a disputé qu'un seul tournoi en 18 mois mais dont le programme s'est rempli pour les cinq semaines à venir.

Tiger Woods a avoué avoir eu des doutes quant à un retour sur les parcours de golf. "Il y a eu des moments où je me suis demandé si je pourrai un jour retoucher un club de golf et jouer avec mes enfants", a-t-il expliqué en conférence de presse avant le début du tournoi de San Diego. Le lauréat de 79 tournois PGA reste toutefois optimiste sur ses capacités. "Je me sens assez fort pour assumer cette charge de travail", a-t-il affirmé.

A partir de jeudi, Woods retrouve les greens de Torey Pines, son jardin où il a commencé sa carrière PGA: il s'y est imposé à sept reprises (1999, 2003, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013), un record pour le tournoi californien. Et il y co-détient avec l'Américain George Burns également la meilleure carte sur une journée (22 sous le par) et le meilleur score sur 4 tours (266).

Torey Pines semble donc l'endroit rêvé pour un retour du Tigre, conforté par les quelques jours de compétition début décembre aux Bahamas pour le Hero World Challenge à Albany. Certes il n'y avait que 18 participants, mais il y a bouclé le 2e tour à la 3e place, avec une carte de 65 (7 sous le par). "Si je ne me croyais pas capable de regagner, je ne serais pas revenu, j'ai trop de fierté", avait-il même asséné à l'époque.

De là à aller chercher les deux records dans son viseur - celui de Jack Nicklaus avec 18 victoires en Grand Chelem et celui de Sam Snead et ses 81 titres PGA - il y a encore un monde. Mais Tiger Woods, dont le dernier succès en majeur remonte à 2008 et la dernière victoire PGA à 2013, a dans un coin de sa tête le Masters, première levée du Grand Chelem début avril (6-9).

ATS

 Toute l'actu en bref