Toute l'actu en bref

Rodrigo Londoño est à la tête des FARC depuis 2011 (archives).

KEYSTONE/AP/RICARDO MAZALAN

(sda-ats)

Les FARC, sur le point de signer la paix avec le gouvernement colombien, resteront dirigées par Rodrigo Londoño, a déclaré jeudi un chef de la guérilla. Plus connu sous les noms de Timoleon Jiménez ou "Timochenko", l'homme de 57 ans est à la tête des FARC depuis 2011.

Les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) sont actuellement réunies dans le cadre de la Xe conférence nationale de la guérilla, à El Diamante. Elles sont appelées à se prononcer sur l'accord historique, conclu le 24 août avec le gouvernement qui doit mettre fin à 52 ans de conflit armé en Colombie.

Le leader des FARC et le président colombien Juan Manuel Santos doivent officiellement signer lundi l'accord de paix, qui a reçu un large soutien de la communauté internationale. De nombreux chefs d'Etat et personnalités, dont le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, sont attendus à la cérémonie à Carthagène des Indes.

Mouvement politique

Outre de l'accord de paix, les chefs des FARC, ainsi que quelque 350 délégués et représentants des différents fronts de la guérilla, doivent débattre de la conversion de la rébellion en mouvement politique légal.

Leur conférence, qui se tient depuis le 17 septembre dans le Caguan, bastion de cette rébellion, née en 1964 d'une insurrection paysanne contre la concentration des terres agricoles, est pour la première fois de l'histoire organisée avec l'aval des autorités et ouverte à la presse.

Pour entrer en vigueur, l'accord de paix devra, après sa signature, être également approuvé par les électeurs appelés à se prononcer lors d'un référendum le 2 octobre.

Le complexe conflit armé colombien a, au fil des décennies, impliqué plusieurs guérillas d'extrême gauche, des milices paramilitaires d'extrême droite et les forces armées. Il a fait au total plus de 260'000 morts, 45'000 disparus et 6,9 millions de déplacés.

sda-ats

 Toute l'actu en bref