Toujours plus de poulets dans les élevages suisses


 Toute l'actu en bref

La success story du poulet d'élevage se poursuit: le nombre de volailles fournissant cette viande blanche et des oeufs atteint pour la première fois les 11 millions en Suisse (image symbolique).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

La success story du poulet d'élevage se poursuit: le nombre de volailles fournissant cette viande blanche et des oeufs atteint pour la première fois les 11 millions en Suisse. Les autres détenteurs d'animaux de rente restent à des niveaux stables ou en léger recul.

Les élevages suisses de poulets comptaient l'an dernier près de 3,5 millions d'animaux de plus qu'il y a encore dix ans. Cela correspond à une hausse de 46%, indique mercredi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Près des deux tiers de la volaille sont des poulets d'engraissement.

Cette croissance des élevages de poulets reflète le "boom" de la volaille. Rien que depuis 2010, la consommation annuelle a passé d'un kilo par personne à 12 kilos (état en 2015). Cette viande est passée en tête des préférences en Romandie, tandis que la Suisse alémanique roule toujours pour les saucisses et autres cochonailles.

Les paysans suisses détenaient l'an dernier 1,57 million de bovins dont 697'000 vaches, soit à peine moins que dix ans auparavant. Le cheptel porcin a lui reculé de 11% à 1,46 million de têtes de bétail sur la même période.

En 2016, la Suisse comptait 340'000 moutons, 75'000 chèvres et 56'000 chevaux. Le recul le plus marqué concerne les ovins, mais il est à mettre sur le compte d'un changement de date de référence pour le recensement.

ATS

 Toute l'actu en bref