Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Angela Merkel a tenté en vain de retenir l'attention de Donald Trump (archives)

KEYSTONE/AP/EVAN VUCCI

(sda-ats)

Le porte-parole de Donald Trump a rejeté l'idée selon laquelle président américain aurait sciemment refusé de serrer la main d'Angela Merkel face aux caméras vendredi lors de leur entrevue à Washington. Le locataire de la Maison Blanche n'aurait rien entendu du tout.

"Je ne pense pas qu'il ait entendu la question" de la chancelière allemande, lorsqu'elle a proposé à Donald Trump de lui serrer une nouvelle fois la main face aux demandes des photographes, a déclaré dimanche Sean Spicer au site internet du magazine allemand Der Spiegel. Les deux dirigeants étaient alors assis côte à côte dans le Bureau Ovale de la Maison Blanche.

Que Donald Trump n'ait pas entendu ou ignoré la proposition d'Angela Merkel, l'affaire est considérée par les médias allemands comme symptomatique de l'atmosphère générale de l'entrevue, où les divergences entre les deux responsables sont apparues clairement, qu'il s'agisse de l'immigration, du commerce ou des dépenses militaires au sein de l'OTAN.

Le quotidien Bild juge dimanche "improbable" que Donald Trump n'ait pas entendu la proposition de la chancelière assise juste à côté de lui et relève que durant toute la scène il ne lui a à aucun moment adressé un regard.

ATS