Twitter livre des résultats et des prévisions décevantes


 Toute l'actu en bref

Twitter n'a jamais été bénéficiaire depuis sa création il y a dix ans (archives).

KEYSTONE/AP/MARK LENNIHAN

(sda-ats)

Twitter a annoncé des résultats et des prévisions qui ont déçu les marchés. Le réseau social américain ne réussit toujours pas à dégager des bénéfices.

Le titre baissait de plus de 10,6% vers 14h00 à 16,73 dollars dans les échanges électroniques de pré-séance à Wall Street. Twitter a notamment déçu avec un chiffre d'affaires très en dessous des attentes pour les trois derniers mois de l'année dernière à 717 millions de dollars (709 millions de francs).

La progression n'est que de 1% par rapport à la même période de l'an dernier et également en dessous des prévisions des analystes financiers qui étaient de 740 millions de dollars.

Twitter n'a jamais dégagé de bénéfice net depuis sa création il y a dix ans et le retour aux commandes de son cofondateur Jack Dorsey, en 2015, ne semble pas suffire à relancer sa croissance. Le groupe a encore peiné à engranger de nouveaux utilisateurs au 4e trimestre: fin décembre, ils étaient 319 millions contre 317 millions à la fin du trimestre précédent.

Investisseurs à convaincre

L'augmentation du nombre d'utilisateurs est cruciale pour que Twitter puisse convaincre les investisseurs de sa capacité à améliorer ses résultats et arriver à enregistrer des bénéfices. Sur l'année, le chiffre d'affaires s'est établi à 2,53 milliards de dollars, en hausse de 14% et juste en dessous des attentes du marché (2,55 milliards de dollars).

Twitter a également livré des prévisions pessimistes pour l'année en cours. La progression de ses revenus publicitaires ne devrait pas être aussi rapide que celle de ses utilisateurs en raison notamment de la concurrence des autres réseaux sociaux sur le marché de la publicité en ligne.

Coûts de restructuration

La perte annuelle s'élève à 456,9 millions de dollars, en réduction de 12,3%. Sur le 4e trimestre elle est toutefois en nette aggravation à 167 millions de dollars contre 90,2 millions un an auparavant à la suite notamment de charges de restructuration.

Les dépenses ont augmenté de 11% sur un an à 861 millions de dollars en raison de la hausse des coûts de restructuration. Twitter avait annoncé en octobre la suppression de 9% de ses effectifs, soit environ 350 postes. Il employait à la fin décembre 3500 personnes contre 3860 trois mois plus tôt.

ATS

 Toute l'actu en bref