UE: Varsovie propose un candidat alternatif pour succéder à M. Tusk


 Toute l'actu en bref

La candidature de M. Tusk, ici à droite, à un second mandat apparaît souhaitable à une nette majorité des pays membres de l'UE (archives).

KEYSTONE/EPA/OLIVIER HOSLET

(sda-ats)

Le gouvernement polonais a proposé officiellement samedi son candidat alternatif au poste de président du Conseil européen, pour remplacer Donald Tusk. Les conservateurs au pouvoir à Varsovie refusent de soutenir M. Tusk pour une reconduction.

"Tout à l'heure, par note diplomatique, j'ai proposé la candidature de (l'eurodéputé polonais, ndlr) Jacek Saryusz-Wolski au poste du président du Conseil européen", a déclaré le ministre polonais des Affaires étrangères Witold Waszczykowski, cité par l'agence PAP.

Le leader conservateur polonais Jaroslaw Kaczynski reproche notamment à Donald Tusk une absence de neutralité et un parti pris pour l'opposition polonaise. M. Tusk a été Premier ministre de Pologne de 2007 à 2014 avant de présider le Conseil européen, qui réunit les chefs d'Etat et de gouvernement des 28.

Examinée le 9 mars

La candidature de M. Tusk à un second mandat apparaît en revanche souhaitable à une nette majorité des pays membres de l'UE. L'éventuelle reconduction de M. Tusk devrait être examinée au prochain Conseil européen à Bruxelles, le 9 mars.

Jacek Saryusz-Wolski, 68 ans, siège depuis 2004 au Parlement européen, où il est membre du groupe du Parti populaire européen. Il est officiellement membre du principal parti d'opposition polonais, la Plateforme civique (centriste, PO), mais ce parti a récemment pris ses distances à son égard.

ATS

 Toute l'actu en bref