Toute l'actu en bref

Michael Phelps a ajouté deux nouvelles lignes à son immense palmarès en remportant ses 20e et 21e médailles d'or dans des JO mardi soir à Rio.

L'Américain a cueilli son troisième titre sur 200 m papillon après ceux glanés en 2004 et en 2008, avant de conclure victorieusement le relais 4x200 m libre! Déjà sacré sur 4x100 m libre dans ces joutes, "The Baltimore Bullet" en est désormais à 21 médailles d'or, 2 d'argent et 2 de bronze. Il compte ainsi autant de titres olympiques que l'Ethiopie dans toute son histoire, et plus que la Suisse dans les 16 précédents Jeux d'été (17)!

Vainqueur en 1'53''36 sur 200 m papillon, Michael Phelps a dû s'arracher pour résister au retour du Japonais Masato Sakai, 2e à quatre centièmes seulement. Le Hongrois Tamas Kenderesi s'est paré de bronze. Deuxième après 150 m, le tenant du titre et grand rival de Phelps, le Sud-Africain Chad le Clos, a craqué dans les derniers mètres et a échoué au 4e rang. Le champion d'Europe Laszlo Cseh a lui aussi manqué son affaire, se contentant d'un 7e rang.

Emu aux larmes après la cérémonie de remise des médailles du 200 pap', Michael Phelps est allé embrasser sa compagne et leur enfant Boomer, présents dans les tribunes. Il a eu alors quelques minutes devant lui pour retrouver sa concentration avant le départ du 4x200 m libre. Conor Dwyer, Townley Haas et Ryan Lochte lui ont rendu la tâche facile dans cette course: au moment de s'élancer, il comptait plus de 1''5 d'avance sur son plus proche poursuivant!

L'autre star de la natation US, Katie Ledecky, reste dans le sillage de Phelps après son triomphe sur 200 m libre. La native de Washington D.C. a remporté l'une des courses les plus attendues de la semaine en 1'53''73, glanant son deuxième titre individuel dans ces joutes après celui du 400 m libre. Elle a sans doute fait le plus dur dans sa quête d'un historique triplé 200/400/800 m libre.

L'Américaine de 19 ans est certes restée à 0''75 du record du monde de l'Italienne Federica Pellegrini, décevante 4e mardi soir. Mais elle a nettement dominé sa rivale la plus dangereuse, la Suédoise Sarah Sjoström, 2e à 0''35. Le bronze est revenu à l'Australienne Emma McKeon (1'54''92).

Katinka Hosszu a également poursuivi sa moisson de médailles en s'imposant sur 200 m 4 nages en 2'06''58, à 0''46 de son propre record du monde. Jamais dorée dans des Jeux avant ces joutes brésiliennes, la Hongroise de 27 ans a devancé la Britannique Siobhan-Marie O'Connor (2e à 0''30 seulement) et l'Américaine Maya Dirado (3e en 2'08''79) pour décrocher son troisième titre à Rio après ceux du 400 m 4 nages et du 100 m dos.

sda-ats

 Toute l'actu en bref