Toute l'actu en bref

L'astronaute Jeff Williams flottant dans le BEAM ce lundi.

KEYSTONE/AP NASA/UNCREDITED

(sda-ats)

Un astronaute de la Station spatiale internationale (ISS), Jeff Williams, est entré pour la première fois lundi dans le module gonflable Beam, déployé fin mai pour y tester un habitat plus léger en vue de voyages lointains dans l'espace.

Le "Bigelow Expandable Activity Module" ou Beam est en "parfait état", a rapporté l'astronaute d'après un communiqué de l'agence spatiale américaine (Nasa).

Ce module fait partie d'expériences de la Nasa pour tester pendant deux ans des habitats gonflables plus légers et moins encombrants, qui pourraient un jour être utilisés sur Mars ou la Lune.

L'Américain Jeff Williams a ouvert la porte du module lundi à 10H47 pour y prendre un échantillon d'air, commencer à collecter les données des capteurs et vérifier les conduites d'air. Il a rapporté que le module était en "parfait état", qu'il y faisait froid mais qu'il n'y avait pas de condensation.

Les astronautes qui se trouvent actuellement dans la Station spatiale reviendront dans le module d'ici mercredi pour tester les capteurs et le matériel, a précisé la Nasa. La porte du module, qui avait été arrimé à l'ISS en avril, sera refermée après chaque visite.

Pendant les deux années de l'expérience, les astronautes relèveront les données et mesures recueillies par les capteurs et évalueront aussi régulièrement son état.

Repousser les frontières

Ces tests permettront notamment de déterminer si le module peut offrir une protection contre les radiations solaires et cosmiques ainsi que contre les micrométéorites et autres débris spatiaux en plus des températures extrêmes.

"Les premiers pas dans Beam vont repousser les frontières des habitats dans l'espace", avait tweeté avant cette première visite la Station internationale.

La Nasa a réussi le 28 mai à gonfler et à pressuriser son module gonflable, après l'échec d'une première tentative quelques jours auparavant.

Une fois gonflé, l'astronaute Jeff Williams avait ouvert huit réservoirs d'air à l'intérieur du module, le pressurisant à un niveau proche de la station spatiale.

D'une masse de 1,4 tonne, le Beam mesure quatre mètres de long sur 3,23 mètres de diamètre quand il est entièrement gonflé avec de l'air respirable. Son volume est ainsi multiplié par 4,5 ce qui procure un espace de 16 mètres cubes, soit l'équivalent d'une petite chambre. Bigelow Aerospace a construit ce module aux termes d'un contrat de 17,8 millions de dollars avec la Nasa.

sda-ats

 Toute l'actu en bref