Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'incident s'est produit dans la ville de Gonaïves, à 150 km au nord de la capitale Port-au-Prince.

Google Maps

(sda-ats)

Un autobus qui tentait de s'enfuir après avoir renversé deux piétons a foncé accidentellement dans une foule de musiciens de rue dimanche dans la ville haïtienne de Gonaïves. Il a tué au total 38 personnes et en a blessé une douzaine d'autres.

L'accident s'est produit vers 04h00 du matin (09h00 suisses). "Le bus a d'abord heurté deux piétons, faisant un mort et un blessé", a expliqué Marie-Alta Jean Baptiste, directrice de la protection civile haïtienne. "Il s'est alors enfui et s'est trouvé face à trois bandes de rara (des musiciens à pied, NDLR)".

Trente-quatre personnes ont été tuées sur le coup, quatre autres à l'hôpital, a précisé un peu plus tard Joseph Faustin, directeur de la Protection civile pour le département d'Artibonite.

Colères des habitants

"Les gens qui n'ont pas été victimes de l'accident ont tenté de brûler l'autobus avec ses passagers dedans", a précisé M. Faustin. "Le bus, ses passagers et son chauffeur ont été placés en sécurité dans le commissariat des Gonaïves", a-t-il ajouté.

Des incidents ont aussi été observés dans la zone où le bus a commis le délit de fuite, mais la situation est redevenue calme, ont précisé les autorités locales.

Après avoir été relâché, le conducteur a pris la fuite, a précisé la police. "Habituellement, les chauffeurs impliqués dans de tels accidents ne s'arrêtent pas car ils ont peur de représailles", a déclaré Fred Henri, un représentant des autorités locales.

Selon les secours, le véhicule effectuait la liaison entre Cap-Haïtien et la capitale Port-au-Prince.

Prudence sur les routes

Le président haïtien Jovenel Moïse s'est dit "consterné par cet accident et a transmis "au nom de l'ensemble du gouvernement, ses sincères condoléances aux familles et proches des victimes de ce drame de trop sur nos routes nationales", selon un communiqué.

Le chef de l'Etat a demandé "l'ouverture d'une enquête au plus vite pour faire la lumière sur cette tragédie". Evoquant un camion qui "aurait heurté des fêtards", il a également exhorté "les usagers de la voie publique à faire preuve de vigilance".

Les Gonaïves, troisième ville du pays, est située à environ 150 kilomètres au nord de Port-au-Prince. Elle compte quelque 300'000 habitants.

ATS