Un faussaire a sévi dans le canton de Fribourg


 Toute l'actu en bref

L'homme s'est aussi essayé à la production de fausses coupures de francs suisses et d'euros sans toutefois parvenir à écouler ces faux billets (image symbolique).

Keystone/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La police fribourgeoise a mis la main il y a un an sur un Turc de 57 ans qui fabriquait de faux documents et de la fausse monnaie. Après deux mois de détention provisoire, l'homme a été libéré. Il a été dénoncé au Ministère public.

La police a interpellé le faussaire présumé en février 2016. Lors de la perquisition de son domicile dans une commune du canton, elle a trouvé plusieurs faux documents, des coupures de fausse monnaie et un important matériel servant à la fabrication de contrefaçons, indique-t-elle mercredi dans un communiqué.

Pour les besoins de l'enquête, le ressortissant turc a été placé en préventive. Les investigations ont montré que l'homme avait écoulé au minimum 30 faux documents d'identité, dont des permis de séjour suisses et des cartes d'identité françaises.

Pas de complices identifiés

Pour la majorité de ces papiers, il n'a pas été possible de déterminer à qui ils ont été remis. La police n'a pas non plus identifié de complices impliqués dans ce trafic de faux documents, a précisé Frédéric Marchon, porte-parole de la police fribourgeoise.

Le prévenu a également produit de fausses attestations de l'Office des poursuites et falsifié des abonnements des transports publics fribourgeois. Il s'est aussi essayé à la production de fausses coupures de francs suisses et d'euros sans toutefois parvenir à écouler ces faux billets.

Rendu public tardivement

L'affaire n'est rendue publique que maintenant en raison de la multitude d'auditions et d'investigations que l'enquête a nécessitée. Le dossier est désormais aux mains du Ministère public qui décidera de la suite de la procédure pénale.

ATS

 Toute l'actu en bref