Toute l'actu en bref

Retour brutal sur terre pour le Lausanne-Sport ! Après leurs deux victoires devant Sion et Saint-Gall, les Vaudois ont bu la tasse au Stade de Suisse face aux Young Boys.

La formation de Fabio Celestini s'est inclinée 7-2 dans un match où il était presque interdit de défendre. Cette défaite s'explique à la fois par les incroyables largesses du néo-promu et par la verve de Yoric Ravet. Déjà à son avantage quatre jours plus tôt contre le Borussia Mönchengladbach, le Français fut l'homme du match face à ses anciennes couleurs avec son but et ses trois assists. A noter que les sept réussites bernoises ont été inscrites par sept joueurs différents.

Ce match a toutefois comporté une fausse note pour les Bernois avec la sortie sur blessure en première période de leur capitaine Guillaume Hoarau. Un capitaine qui avait sonné la charge avec son ouverture du score à l'extrême limite du hors jeu à la 2e minute déjà.

Quatre des sept buts des Young Boys sont venus de grossières erreurs des Lausannois à la relance. A Berne, le néo-promu est apparu un brin trop "junior" pour résister vraiment à l'une des meilleures équipes du pays. Si louable qu'elle soit, cette volonté de jouer toujours vers l'avant doit être accompagnée d'un minimum de rigueur. Samedi à prochain à Lugano, Fabio Celestini ne pourra pas tolérer cette sorte de dilettantisme qui fait tache.

sda-ats

 Toute l'actu en bref