Toute l'actu en bref

Sans Eren Derdiyok qui doit arriver en soirée, l'équipe de Suisse s'est entraînée à deux reprises mardi: le matin à l'abri des regards à Rapperswil, l'après-midi à Freienbach.

A une semaine de la rencontre contre le Portugal, la première que livrera la Suisse pour le compte du tour préliminaire de la Coupe du monde 2018, il est bien sûr trop tôt pour deviner les intentions de Vladimir Petkovic. Jeudi, la situation sera plus claire à l'issue de l'opposition interne à onze contre onze que le sélectionneur organisera. "Les équipes seront toutefois mélangées", prévient-il.

La journée a été rythmée par les remous suscités par la lettre ouverte de Granit Xhaka dont la traduction qui a été diffusée sur le site d'un journal de boulevard est contestée par l'intéressé. Dans le staff de l'équipe de Suisse, cet épisode est jugé insignifiant. Pour l'ASF, il a toujours été acquis que Granit Xhaka, Valon Behrami et Xherdan Shaqiri portent toujours les couleurs de l'équipe de Suisse. Elle regrette toutefois que l'admission du Kosovo au sein de l'UEFA et de la FIFA s'est opérée sans que la situation des joueurs d'origine kosovare ne soit clairement définie. Ce vide juridique a laissé court à tous les fantasmes.

sda-ats

 Toute l'actu en bref