Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Entamer une rencontre sur une double faute et attendre sa dixième balle de break pour gagner un jeu de relance ne sont jamais un bon signe. Stan Wawrinka l'a vérifié à ses dépens.

Le Champion de l'US Open gardera encore longtemps en mémoire ce premier tour de l'Open d'Australie 2017 devant l'imprévisible Martin Klizan (ATP 35). Il s'est finalement imposé en cinq sets, 4-6 6-4 7-5 4-6 6-4, après 3h24' de jeu. Il a vraiment été au bord du précipice face à un adversaire incapable de gagner un seul match officiel depuis le mois de juillet avec une série de huit défaites de rang. Contraint de courir derrière le score lors des... cinq sets, Stan Wawrinka a dû attendre le dernier jeu de la partie pour voir enfin la lumière.

Mené 4-3 40-15 sur le service du Slovaque au cinquième set, Stanislas Wawrinka a retourné la situation d'une manière presque miraculeuse. Il gagnait quatre points de suite à la relance pour égaliser à 4-4. Mené 15-30 au jeu suivant, il n'hésitait pas à jouer sur "l'homme" un point d'une importance cruciale. Tout autre choix à cet instant de la partie aurait été déraisonnable.

Mercredi, le Vaudois affrontera un joueur plus "conventionnel" en la personne de Sreve Johnson (ATP 30). L'Américain joue en cadence et c'est une bonne nouvelle pour le Vaudois qui s'est vite agacé - on peut le comprendre - du style atypique de Martin Klizan. Le Slovaque est capable des bourdes les plus insensées mais aussi de fulgurances qui vous laisse pantois. Stan Wawrinka a eu l'immense tort de tomber dans ce piège en raison de son manque de réalisme au premier set. Il a eu l'immense mérite, au final, de s'en extirper.

Il peut voir dans ce premier tour comme un signe du destin. Il a gagné l'US Open après avoir sauvé une balle de match au troisième tour. Peut-être remportera-t-il un deuxième titre à Melbourne après avoir frôlé le vide dans le premier tour le plus improbable de sa carrière ?

ATS